PROJET ARTISTIQUE SECTEUR JEUNESSE

Le projet artistique du secteur jeunesse est un projet qui a eu lieu pendant les vacances de février et qui a duré 12 heures.

Les jeunes de Port Neuf vous présente le projet :

Vous vous demandez ce que c’est ?

C’est un projet qui nous a permis de découvrir que l’art sert à s’exprimer et à dénoncer certaines problématiques.

Qu’est-ce qu’on a fait ?

Nous nous sommes d’abord mis en groupe ou seul. Nous avons ensuite choisi un thème que nous avons essayé de représenter en utilisant différents matériaux d’arts plastiques ou visuels.

 

Les attentats c’est mal

Nous avons fait le thème des attentats en 10h.Diogo et thibault
Nous avons cherché des idées sur internet et GOOGLE.
Nous avons utilisé de la peinture, des pastels et du fusain.
Nous avons illustré le dessin sur un brouillon et nous l’avons fait définitivement.
Parmi tous nos essais, nous avons choisis celui-là.
Nous avons eu notre idée en nous basant sur les attentats de 2015 du Bataclan.
Nos premières œuvres parlaient des cimetières.
Nous avons choisis les cimetières pour dénoncer la mort que causent les attentats.

Diogo et Thibault

 

Nous sommes contre la guerre

Mustapha et Charly

J’ai choisi ce thème : « La guerre » pour dire, que je suis contre la guerre parce qu’elle fait beaucoup de morts et de soucis entre les pays.
Les larmes de sang sur le dessin représentent les familles tristes. C’est pour ça que je suis pour LA PAIX.
On a utilisé les feutres de pastel et le crayon à papier.

Mustapha et Charly

 

CloéCloé

JaâfarJaâfar

 

La violence envers les femmes !

Bonjour je m’appelle Ngoné, j’ai 14 ans et je suis une des jeunes de la Maison de Quartier de Port-Neuf.

Aujourd’hui je vais présenter ma démarche. Tout d’abord j’ai commencé par choisir un thème et mon thème est la violence envers les femmes.

Pourquoi j’ai choisi ce thème ?! J’ai choisi ce thème parce que je suis contre la violence envers les femmes et je voulais faire arrêter la violence.

Pour réaliser ce projet artistique,  j’ai écris des questions puis j’ai recherché sur Google des photos de femmes battues. J’ai posé les questions aux jeunes du groupe pour avoir leurs opinions et faire réfléchir sur cette situation. Ensuite, j’ai fais un montage de toutes les vidéos que j’ai faite. Enfin j’ai présenté la vidéo finale.

Ngoné